cabinet de conseil et de formation professionnelle Montpellier

Manager consiste aujourd’hui, plus que jamais, à concilier les objectifs de performance de l’entreprise et les enjeux de développement de la qualité de vie au travail. En effet, le manager ne peut plus aujourd’hui se contenter de donner des directives et de s’intéresser à leur mise en œuvre, uniquement lorsque celles-ci posent problème, en mettant éventuellement en place une action corrective, quelques semaines ou mois plus tard, le cas échéant.

Pourquoi manager autrement ?

Pourquoi manager autrement si mon chiffre d’affaires performe ? N’y-a-t-il pas des entreprises qui appliquent le même management depuis plusieurs décennies ? Ces questions sont de moins en moins légitimes mais il convient d’y répondre.

Les évolutions de la société et la démocratisation des études supérieures, l’organisation du travail et des tâches, les découvertes en psychologie et neurosciences, le développement des liens transversaux au sein de l’entreprise, la dématérialisation et l’arrivée des outils digitaux, l’intensification des exigences, la multiplicité des éléments à prendre en compte dans un poste : tout cela  nécessite d’avoir une vision managériale synergique des enjeux économiques, d’une part, et des enjeux sociaux, d’autre part.

Les nouvelles générations de salariés ont plus d’études derrière eux et plus de projets en tête : ils sont donc plus exigeants vis-à-vis de leurs dirigeants. Les salariés veulent des plans de carrière et des formations, pouvoir organiser leurs journées (et faire du télétravail quand c’est envisageable), être jugés sur des résultats plutôt que sur des horaires, vivre leur métier passionnément et vendre un service dont ils sont fiers…

De l’autre côté, on constate que certains dirigeants sont très peu concernés par ces besoins : les entreprises s’accommodent parfois d’un fort turn-over et se contentent de remplacer les candidats les uns après les autres. C’est un management consumériste qui ne développe pas le capital humain. Or il l’épanouissement des collaborateurs est aujourd’hui indissociable avec l’image d’une marque et les records de performance à court ou très long terme.

Transformer le management apparaît comme une évidence pour repenser la mise en œuvre des compétences managériales et les remettre en adéquation avec les besoins d’aujourd’hui et de demain.

La vie en entreprise

La qualité d’une entreprise et de son management doit s’entendre aussi comme levier de la qualité de vie au travail. Celle-ci passe indéniablement par la qualité de l’activité et de l’action managériale. Cette qualité ne repose pas uniquement sur les qualités personnelles supposées d’un salarié qui a été identifié à un moment donné de sa carrière, comme ayant du potentiel, mais sur de véritables compétences qui s’acquièrent, s’entretiennent par la formation et se développent sous la responsabilité des managers.

Modifier profondément une culture managériale est stimulant et source d’oxygène tant pour les salariés – qui sont en attente de plus d’autonomie et d’une autre relation au pouvoir et à la hiérarchie – que pour les dirigeants qui mesurent le coût financier et humain d’un management parfois trop directif, cloisonnant et dans l’affect.

Comment motiver un salarié qui a l’impression d’avoir fait le tour de son métier ? Comment faciliter les échanges au sein d’une équipe ? Comment mieux gérer les temps de travail et l’efficacité du groupe ? Quelle formation proposer à une jeune recrue ? Comment impliquer davantage  mon salarié dans le projet d’entreprise ? Comment définir une nouvelle culture pour mon organisation ? Voilà le genre de questions que doivent se poser les managers modernes.

Sensibiliser les managers

Cependant, il ne suffit pas de « greffer » une nouvelle théorie de management pour qu’elle prenne, surtout si elle est innovante, car toute nouveauté soulève des peurs, il faut avant tout que tout le corps managérial la comprenne et l’accepte pour s’y inscrire pleinement.

En somme, manager autrement consiste aussi à faire d’un manager un coach : là où un manager est préoccupé par les résultats, le coach s’intéresse de près au bien-être de son équipe. Plus il y consacre du temps et de l’énergie (formation, entretiens individuels, plans de carrières, célébrations et gestion de la motivation, accompagnement RH…), plus il maximise la productivité et plus il développe son leadership. Quoi de plus gratifiant que de voir son salarié s’épanouir et vous le rendre au centuple ?

Manager autrement, ce n’est donc pas recevoir une prestation et une performance de la part d’un collaborateur. C’est d’abord donner du temps et des ressources pour recevoir davantage de chaque salarié et pour améliorer l’organisation.

C’est aussi dans cette dimension que se situe la véritable (r)évolution du management qui consiste à faire évoluer les modes de relation et les principes collaboratifs entre un manager et son entreprise.

L’objectif étant de partager le plaisir de collaborer et de performer ensemble au travers des défis du quotidien.

Si vous envisagez d’entamer une démarche de formation et de transformation du management au sein de votre équipe, contactez-nous !