cabinet de conseil et de formation professionnelle Montpellier

L’entretien annuel est une rencontre exceptionnelle qui permet à un salarié de rencontrer un responsable RH et/ou son N+1. Cela permet de revenir sur l’année écoulée, les missions réalisées, les difficultés rencontrées, les objectifs initiaux et la performance de l’employé. A l’issue de cet entretien, la question salariale pourra être abordée.

1re étape : la préparation

L’évaluateur et l’évalué doivent tous deux préparer cette rencontre. Cette préparation consiste à faire la liste des forces et des axes d’amélioration de l’employé. Il vaut mieux rester synthétique pour ne pas trop digresser lors de l’entretien et pouvoir entrer dans le détail.

L’évaluateur doit avoir une vision claire des compétences de l’employé et lui proposer un plan de formation personnalisée, ainsi que des objectifs à la fois réalistes et ambitieux. Le but ici sera de donner une perspective d’avenir à l’employé et de renforcer sa motivation.

2E étape : Fixer le rendez-vous

L’évaluateur doit prendre les devants et proposer à son collaborateur une date et une heure de rendez-vous, 15 jours en avance. La salle de réunion devra être réservée pour 2 heures environ : le lieu doit être calme et confortable. Prévoyez des verres et une bouteille d’eau pour les personnes présentes.

3e étape :  l’entretien

L’entretien doit être constructif pour les deux parties. L’objectif n’est pas de poser des questions pièges et d’incommoder l’employé. Ce dernier doit se sentir en confiance, écouté et compris. Il doit pouvoir lui aussi faire des feedbacks sur l’entreprise, son organisation et ses problématiques.

Il est recommandé d’échanger en amont avec le responsable RH sur les sujets suivant : promotion, rémunération, mutation… Si vous avez une bonne nouvelle à annoncer à l’employé faites-le en fin d’entretien pour clôturer la séance en beauté.

Adoptez une démarche constructive et résolutive ; en tant qu’employé, il est possible que vous ayez des rancœurs : essayez d’exprimer votre point de vue avec sang-froid et cherchez à solutionner vos problèmes. En tant que manager, cherchez à valoriser l’employé et ne focalisez pas l’entretien sur ses défauts et ses échecs.

N’oubliez pas de demander à la personne si elle a des questions. De manière générale, faites des pauses pendant l’entretien et demandez au salarié de s’exprimer. S’il y a un blocage, ne forcez pas : vous ne pouvez pas régler toutes les questions en 2h de temps.

4e étape : le débriefing

Le manager doit pouvoir prendre 10 minutes seul(e), une fois l’employé sorti d’entretien. Il échangera avec son collègue RH s’il est présent et fera une synthèse de l’entretien. Tout ou partie de synthèse pourra être envoyée au collaborateur pour rappeler les points d’amélioration et les objectifs à atteindre.

Conclusion : toutes ces étapes sont les mêmes, tant pour l’évaluateur que l’évalué. Le salarié prendra soin de préparer son entretien en faisant un bilan complet de ses réussites, de ses difficultés et des questions ou recommandations qu’il aimerait soumettre à son interlocuteur. La première étape est décisive dans la réussite de tout entretien professionnel, quel qu’il soit.