cabinet de conseil et de formation professionnelle Montpellier

Le digital est une véritable révolution et le secteur de la formation n’y échappe pas. Mais comment être sûr qu’on tire parti de cette digitalisation au sein de ses équipes ? Suffit-il de mettre à disposition de chaque collaborateur une tablette ou un smartphone ? PowerPoint est-il totalement révolu ? Faisons le point…

Un mot sur la digitalisation

La digitalisation est synonyme de numérisation ou encore de “transformation digitale” : elle consiste à sauvegarder des contenus (audio, texte, vidéo) sur un support informatique (ordinateur, tablette, smartphone). Ces contenus pourront ensuite être accessibles sur internet ou un intranet.

De très nombreuses entreprises sont ouvertes aux nouvelles formes de travail, notamment au télétravail. Ajoutons à cela la délocalisation de certains services et nous obtenons des acteurs dispersés, aux emplois du temps variés (sans compter le décalage horaire). Internet permet de rapprocher ses équipes et de les former à distance : module d’e-learning, webinar, MOOC… Toutes ces formations représentent un gain financier pour l’entreprise.

Le e-learning

Les LMS – Learning Management Systems – vous permettent de concevoir des modules de formation disponibles en ligne. Le salarié qui reçoit la formation peut ainsi valider chaque module, à domicile ou pendant au bureau.

L’idéal serait d’intégrer des horaires de formation dans l’emploi du temps des équipes. La plateforme e-learning devra présenter les fonctionnalités suivantes :

  • Un moyen de paiement en ligne
  • Des certificats digitaux générés automatiquement
  • Une interface multi-langues
  • Une app mobile pour accéder aux contenus de formations partout

Le Webinar

Depuis leur ordinateur ou une salle de conférence, les participants assistent à une formation. En général, le formateur partage son écran et utilise un support de formation – par exemple un PowerPoint. Le Webinaire dure entre 30 et 45 minutes. Un temps est réservé aux questions, mais il est possible d’intervenir au cours de la présentation.

Le formateur envoie à chaque participant une invitation par mail (il ajoute un numéro de téléphone en cas de problème de connexion). L’avantage du Webinar, c’est qu’il évite les déplacements.

Les Massive Open Online Courses (MOOC).

Les MOOC permettent à un très grand nombre de participants d’assister à une formation via internet (plusieurs milliers de personnes répartis dans le monde). Des ressources libres sont souvent utilisées pour alimenter cette formation ouverte à tous. La notion de ressources éducatives libres a été proposée par l’Unesco.

Les dernières possibilités de PowerPoint

PowerPoint reste un outil très pratique pour organiser ses connaissances. Parmi les nombreuses nouveautés, nous mettrons en avant la vidéo et l’audio :

  1. Si vous exportez votre présentation au format vidéo, sachez qu’il est possible de choisir la résolution 4K.
  2. Vous pouvez enregistrer une note audio tandis que le diaporama défile et arrêter l’enregistrement à tout moment (touche Alt+S du clavier)

Connaître les dernières fonctionnalités PowerPoint dynamisera votre formation et améliorera l’attention de votre public.

Réseaux sociaux et outils participatifs

Le Social learning est basé sur l’échange d’informations et d’expériences entre collègues. Qu’il s’agisse d’un blog d’entreprise ou d’un compte Facebook entreprise, chaque participant est à la foi formateur et l’apprenti. Idéal pour générer de nouvelles idées (sur les produits et process), c’est aussi une façon de fédérer ses équipes.

Le Blended learning

Le Blended Learning ou formation mixte associe cours présentiels et cours à distance. Loin de remplacer la formation présentielle, le digital vient compléter l’expérience du formateur et l’expérience client.

Entre le distanciel et le présentiel, il faut alors trouver le bon équilibre : nombre de participants, degré d’individualisation des contenus, structure de la formation, timing…