cabinet de conseil et de formation professionnelle Montpellier

Ces dernières années, la concurrence est devenue de plus en plus rude, d’autant plus que la technologie ne cesse d’apporter de nouvelles découvertes. Si certaines entreprises arrivent à se développer, d’autres peinent plus à suivre ces évolutions et à se démarquer de la concurrence. Est-ce dire que la résistance et le succès dépendent de la politique managériale de l’entreprise ou plutôt de leur capacité d’adaptation face aux évolutions et au changement ?

Mise en valeur du capital humain

Si une entreprise réussit dans son domaine, c’est grâce à l’existence d’une politique interne appropriée à l’environnement externe. Ainsi, l’utilisation optimale de la technologie joue un rôle non négligeable, mais force est de constater que le management est l’épine dorsale de chaque entreprise.

Depuis quelques années, la notion de management collaboratif est devenue très connue des dirigeants d’entreprises. Ce modèle de management privilégie le capital humain dans le processus de production. Le capital humain englobe les aptitudes, les talents, qualifications et expériences des individus. Il détermine ainsi la capacité de production des collaborateur sein de leur institution.

Aussi, le management collaboratif suscite l’implication de tout le personnel afin d’aboutir à un objectif commun. C’est en quelque sorte le prolongement de la notion de confiance, car dans cette approche, le management revêt un caractère horizontal, c’est-à-dire placer tout le monde sur le même pied d’égalité.

Les points caractéristiques du management collaboratif

Ayant un mode de fonctionnement visant à la réussite d’une firme, le management collaboratif est généralement caractérisé par la mise en place de brainstorming et de boîte à idées au sein des entreprises.

Le brainstorming est une sorte de réunion au cours de laquelle le personnel donne ses idées à propos d’un sujet défini. Pour une entreprise commerciale, il est couramment focalisé sur le processus de production, de commercialisation, mais peut-être aussi, sur les éventuels changements que les produits pourraient subir afin de réaliser plus de profit.

Ensuite, la boîte à idées est une boîte destinée à recevoir toute idée émanant d’un collaborateur ou d’un tiers, susceptible de faire avancer la société. Cela peut être des propositions ou des doléances, selon le cas. Il existe également d’autres pratiques qui sont utilisées pour promouvoir l’esprit d’appartenance du personnel, car c’est aussi un facteur clé de son succès. Les sorties en groupe et les team-building, sont très efficaces pour instaurer un climat de confiance, de partage et de convivialité au sein d’une société, ce qui renforce la communication interpersonnelle.

Un personnel épanoui pour le succès de l’entreprise

Comme dit plus haut, le management collaboratif favorise la participation de tous les employés, l’entraide et également la considération des compétences de toutes les parties prenantes d’une entreprise.

L’ultime objectif n’est pas seulement la réalisation d’un optimum-entreprise ou l’obtention d’une grande part de marché. Il s’agit principalement de la pérennisation de la firme. Ainsi, il importe d’avoir un personnel épanoui qui travaille avec conviction et non par pression ou par simple devoir de gagne-pain.

D’autre part, l’ambiance au travail est un élément crucial qui peut être un levier ou, au contraire, un frein à la production. En somme, l’approche horizontale et non pyramidale enregistre plus des résultats positifs que négatifs au sein de chaque société. Il incombe seulement aux dirigeants et aux managers d’utiliser les outils adéquats comme l’intranet ou les réseaux sociaux qui permettent une communication à toute heure.